Renaissance de l'orgue de salon "Philippe Emmanuel" du maître André Marchal (1894 - 1980)
  Un projet ambitieux
 

    
-------------------------------------------------------

Un projet ambitieux
 
-------------------------------------------------------

Aujourd’hui maison de retraite, sur la commune voisine de Bouc-Bel-Air, se trouve le château de la Malle, ancienne résidence du comte Béranger de Miramon Fitz-James (1875-1952), grand amateur d'orgue et de musique de chambre. 

           

         Il est le fondateur, en 1927, avec Norbert Dufourcq
(1904-1990)
de l’Association des Amis de l’Orgue, société militante à l’origine du développement de l’orgue néo-classique français et de la redécouverte de la musique ancienne.

 

 

 

Georges Danion (de profil) en compagnie de Norbert Dufourcq (à droite) et du comte Béranger de Miramon Fitz-James, Président des Amis de L'Orgue (à gauche) 
( coll. Annick Danion-Gonzalez )
---------------------------------------------

Mais ce mouvement emblématique par qui l’Orgue Français s’est renouvelé en une difficile et riche synthèse entre l'orgue classique et l'orgue romantique, permettant aux compositeurs du XXe siècle de s'exprimer, est inséparable des noms d’André Marchal (1894–1980), Victor Gonzalez (1877–1956), Georges Danion (19222005). 

          C’est dans ce contexte original et particulier qu’est née l’idée de rendre un vibrant hommage aux acteurs de cette école dite néo-classique par l’installation de l’orgue personnel d’André Marchal à l’occasion du trentième anniversaire de sa disparition (2010).
  

                       

                                              André Marchal à l'orgue de St Germain des Prés 
                                                                  (photo Hennebains, 1935)
---------------------------------------------

 

En redonnant vie à son orgue personnel « Philippe-Emmanuel », reconstruit par Victor Gonzalez et entreposé depuis de nombreuses années dans les locaux de la Manufacture Languedocienne de Grandes Orgues de Lodève fondée par Georges Danion (1922 - 2005) et Annick Danion-Gonzalez petite fille du facteur d’orgues, l’Association espère faire œuvre de mémoire. 

                   

                                           Les ateliers de la Manufacture Languedocienne

---------------------------------------------                                

         L’installation de cet instrument s’accompagne également d’un vaste projet pédagogique, de recherches et de documentations à partir du dépôt d'un important fonds d’archives et de documents en provenance de la Manufacture Languedocienne de Grandes Orgues (Lodève).

  
---------------------------------------------

 Toutefois si ce mouvement néo-classique fait l’objet d’un injuste rejet de la part des générations aujourd’hui au pouvoir, il s’inscrit dans une vérité historique, un maillon indispensable à qui veut comprendre la véritable histoire de l’orgue français. D’autant plus que, beaucoup d’instruments on été détruits ou mutilés par le mouvement néo-baroque. 

                        

                                                      André Marchal avec Norbert Dufourcq
                                             à l'orgue de la chapelle du château de Versailles 

          Pourtant cette esthétique a inspiré des interprètes de très grandes valeurs, dont André Marchal demeure la figure de proue, tout en suscitant un répertoire nouveau et une véritable renaissance de l’orgue français avec les organistes-compo-siteurs Jean Langlais, Jehan Alain, Maurice Duruflé, Gaston Litaize ou Olivier Messiaen, pour ne citer que quelques uns des plus célèbres…

                                

                                                       Vue plongeante d'André Marchal, 
                                             aux trois claviers de son orgue personnel

--------------------------------------------- 
        

 
  Aujourd'hui sont déjà 3 visiteurs (8 hits) Ici!  
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=